La technologie au secours du travailleur isolé

La performance accrue des DATI traduit l’importance de sécuriser l’employé confronté aux dangers du travail en isolement. Les différents types d’appareils conçus pour envoyer un signal d’alarme à une centrale de téléassistance s’adaptent à toutes les situations, mais aussi à différents secteurs d’activité.

Le boîtier GSM/GPS, un bon choix pour le travailleur isolé

La discrétion du boîtier GSM/GPS justifie sa popularité. Ce type d’appareil intégrant un système de géolocalisation combine aujourd’hui toutes les fonctions principales utiles pour sécuriser le travailleur. Les dispositifs de protection pour travailleur isolé GSM/GPS nouvelle génération peuvent notamment couvrir la double fonction d’alarme passive et d’alarme active. Le travailleur qui se sent en danger peut appuyer sur un bouton pour envoyer le signal d’alarme, comme il peut également enclencher la fonction automatique permettant à l’appareil d’envoyer une alerte systématiquement en cas de perte de verticalité par exemple.  

Le téléphone PTI : un appareil 2 en 1 utile et pratique

 Ce téléphone porté à la ceinture intègre un terminal PTI/DATI. Il conserve sa fonction de base permettant d’appeler ou de recevoir des appels, mais possède également un déclencheur d’alarme autonome en cas de chute ou de malaise. Ce dispositif très en vogue est généralement muni d’une carte SIM compatible dans plusieurs pays européens. Si une alerte est émise, la centrale d’assistance géolocalise le téléphone rapidement, opère une levée de doute et envoie les secours si nécessaire.

Le badge Bluetooth PTI pour Smartphone : LA solution intelligente par excellence

 Ce type de badge aussi très discret est relié à un Smartphone par la communication Bluetooth. Lorsque les deux appareils sont connectés, leur liaison est constamment surveillée. Ce dispositif innovant comporte deux boutons configurables permettant à la personne en danger d’émettre manuellement un signal d’alarme.

En outre

 Il intègre également des capteurs automatiques qui peuvent gérer les fonctions immobilité ou perte de verticalité, lorsque la situation le requiert. Lorsqu’une alerte est envoyée via le badge, celle-ci est prise en charge par le Smartphone qui l’envoie à son tour à la centrale d’alarme connectée 24 heures / 24. L’opérateur de téléassistance peut ensuite rappeler le travailleur isolé pour lever le doute et envoyer les secours en cas de besoins.

Comment fonctionne la localisation embarquée ?

 Dans un DATI, la fonction de géolocalisation est primordiale pour guider précisément les secours dépêchés par le télésurveilleur, si tel est le cas. Néanmoins, tous les dispositifs de protection du travailleur isolé, qu’ils soient munis d’une fonction de géolocalisation ou pas, doivent intégrer un signal sonore ou lumineux pour aider à localiser le travailleur isolé surtout s’il est inconscient.

Les applications DATI utilisent pour la plupart le système américain GPS ou Global Position System pour localiser la personne à secourir. Néanmoins, d’autres systèmes de positionnement existent également, comme Galileo – le concurrent européen de GPS -, Glonass – une version russe – et Beidou, un système de positionnement par satellite qui a vu le jour en Chine. Le GPS est pour l’heure le système le plus utilisé, car permettant une géolocalisation sur toute la surface du globe. Le système GPS a été déployé au grand public dès 1993.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *